~/

* Qui ? * Quoi ? * Où ?

Palabre musicale : Rush - Roll the Bones

Aujourd’hui on essaie un nouveau genre de billets. Le but est simple : écouter un album, écrire son ressenti puis la personne lisant le billet peut écouter cet album et partir sur un album similaire, laisser divaguer son esprit pour écouter quelquechose de ressemblant pour à son tour écrire.

Je commence donc aujourd’hui avec l’album Roll the Bones du groupe canadiens Rush.

Rush - Roll the Bones

Sorti en 1991, l’album arrive après ce que beaucoup considéreront comme l’age d’or du groupe avec des albums comme 2112, A Farewell to Kings ou encore Hemisphere.

Premier ressenti, c’est du rock de haute qualité, du rock purée dure comme la cassette de la Ford Sierra, puis de la Mondeo. Un album qui s’écoute plus que bien, du rock où l’on hoche la tête machinalement, où les riffs de guitares nous font sortir des : Oh oui !.

Le premier titre, Dreamline, nous emporte des les premières notes. Ça groove sévère pour nous emporter par la suite sur un refrain entrainant. On est dans le bain direct. Ça joue bien.

Les titres s’enchaînent, taillés pour de la grande écoute à première vue. Car c’est bien là où réside le génie de ce trio, en tendant l’oreille on remarque des rythmiques travaillées, des riffs léchés où viennent se poser de petites variations. Ghost of Chances me fait penser à du bon rock blues où l’on hume ce mélange d’odeurs de bières, cafés et cigarettes avec même, pour les plus courageux, un soupcon de sueur. Oui, Rush est un sacré groupe. Ayant évolué avec l’âge sans pour autant délaisser cette profondeur d’esprit dans leurs compositions.

Neurotica est taillé pour la radio avec son savant mélange de pop et de rock, les chœurs finiront d’envoûter l’auditeur déjà conquis depuis longtemps. Le rock progressif du trio est perfusé d’influences multiples, on descellera ici ou là des pointes de reggae ou des larmes de funk. Where’s my Thing est un morceau instrumental de haute volée, ça fait remuer sur son siège avec ces lignes de basses et le synthé est amené avec parcimonie, avec finesse.

Un album que je recommande, une bonne introduction dans l’univers musical de Rush.

#Musique #Rock #Prog