~/

* Qui ? * Quoi ? * Où ?

Pong musical, Def Leppard - Hysteria

Salut Mr Bridouz !

Ouah…..Rush….Quel coup bas…

Au cours des années, on est parfois assez fier de certaines découvertes, de groupes plutôt confidentiels que l’on apprécie particulièrement… Et puis il y a les groupes à côté desquels on est complètement passé. Rush, donc.

En allant farfouiller aux tréfonds de ma mémoire, je crois me souvenir du nom du groupe, peut-être de quelques critiques lues dans Best ou Rock & Folk, mais je ne me souviens pas d’avoir vu un album chez mon disquaire préféré de l’époque. Pas plus que de disque chez un copain. Sinon tu penses bien que je l’aurais emprunté pour le mettre sur une K7 (C90, un album par face, avec un album un peu long il fallait parfois enlever un morceau pour que ça tienne. Toujours mieux, enfin moins pire, que de couper un morceau.).

Et puis il y a aussi les albums que tout le monde croit connaître, et que tout le monde déteste. Ou alors apprécie, mais sans le dire.

Moi j’aime « Hystéria » de Def Leppard.

Ça pue les années 80, enfin la production des années 80. Si vous aimez le Roots, Gibson branchée direct sur un Marshall avec les lampes chauffées à blanc, Crunch ou pas, ici c’est pas le genre. On se fout de la guitare et de l’ampli : il n’y a que des tonnes de pédales pour te donner des effets spatiaux/écho/flangerisés. C’est comme si tu jouais dans un tube métallique qui tournait sur lui même au fond d’une grotte…. Pareil pour le chant ou la batterie.

Mais c’est efficace. Des riffs sympas, du rythme, des choeurs un peu partout, des morceaux accrocheurs, ça donne la pêche, tout le monde peut écouter, bref c’était taillé pour passer sur la FM. Les paroles ne prétendent pas parler de concepts philosophiques. On parle beaucoup (mal) des filles… Il y a aussi des slows, morceaux plutôt dispensables en l’occurence. Et puis il y a des morceaux comme « Put Some Sugar On Me », « Excitable », « Rocket », « Run Riot », « Armageddon it », « Don’t Shoot Shotgun », qui peuvent simplement vous faire du bien. Bref il faut passer les plages une après l’autre, garder ce qu’on aime, jeter le reste. Le morceau « Hystéria » par exemple.

Je parle pas de l’histoire de cet album : le batteur qui perd un bras suite à un accident, il faut attendre qu’il sorte de dépression, qu’on lui peaufine un set électronique pour lui permettre de rejouer, un premier producteur qui jette l’éponge, un second itou, retour du premier, tiens, il y a déjà quatre années qui sont passées depuis le précédent qui s’appelait « Pyromania ». Ah ben si, je viens d’en parler un peu…

Bref, Def Leppard c’est comme le Nutella : un peu trop gras, un peu trop sucré, mais c’est très bon quand on en mange un peu. Et tu as raison Mr Bridouz : ça passe très bien au volant d’une Sierra ou d’une Mondéo. Ça marche aussi avec une 307 ou une Mégane.