Les comics, super-héros only ?

Parce-que c’est amusant les super-héros en slip/collants ?

Eh bien non, enfin pas seulement devrais-je dire. On y retrouve pas mal de genres différents et bien que les super-héros soient le genre le plus connu, notamment grâce à Marvel et DC il en existe plein d’autres et c’est ce qui fait toute la richesse de ce format.

Alors bien sûr on ne peut parler comics sans parler de ces stars comme Batman, Superman, Daredevil ou encore les X-Men mais, si l’on sort des sentiers battus et que l’on regarde chez d’autres éditeurs que le big two on peut y trouver pleins de choses merveilleuses.
Les comics sont un médium comme un autre, source de divertissement et un moyen également pour les auteurs de développer une réflexion, critiquer un pan de notre société.

Un des plus gros succès en matière de comics de ces dernières années n’a d’ailleurs pas de slips et capes, il s’agit de Walking Dead, série post-apocalyptique où s’affrontent zombies et survivants. La maison d’édition qui publie cette série s’appelle Image Comics et est depuis quelques années la branche indé des grosses maisons d’édition.
Ce qui est intéressant dans ses publications c’est l’éclectisme qui en découle, on y trouve aussi bien de la SF avec Descender comme de la Fantasy avec Birthright et The Autumnlands (que je recommande chaudement) ou encore des séries policières comme Criminal parfois teintées de Fantastique comme avec Kill or Be Killed.
Image Comics est ainsi la maison où les grands noms du comics peuvent venir écrire des histoires plus personnelles, par exemple on y retrouve des séries écrites par Jonathan Hickman, grand architect des Avengers chez Marvel ces dernières années, il écrit en parallèlement beaucoup d’autres séries comme :

Vous l’aurez donc compris il est très réducteur de faire passer les comics pour un médium pour adolescents où les madames en petites tenus et aux formes plus avantageuses - c’est vrai que parfois les dessinateurs se font plaisir - Il y a de très bonnes histoires et la seule chose qui diffère d’une BD Franco-belge au final ce n’est que le rythme de publication en feuilleton mensuel. On y retrouve de tout et c’est tant mieux.

Si vous souhaitez découvrir de belles histoires non super-héroïques je ne saurais trop vous conseiller ces quelques titres :

Et si malgré tout les super-héros vous intéressent allez jeter un coup d’œil sur : - Daredevil End of Days, une histoire mature sur l’homme sans peur, beaucoup de clins d’oeil au passé. - Avengers Rage of Ultron, l’énorme Rick Remender au scénario accompagné de Jerome Opena, Pepe Larraz et Mark Morales. Un équipe créative de rêve pour une histoire rythmée et un côté graphique d’une rare beauté. - Batman RIP ou Batman Black Mirror, deux histoires intelligentes sur l’homme chauve-souris. - Watchmen, forcément c’est un chef-d’œuvre qui hormis les dessins, n’a pas pris une ride et est toujours aussi riche et surprenant malgré les relectures. - Superman Red Son, si vous avez toujours voulu que Superman ne soit pas arrivé sur terre aux États-Unis mais plutôt en Russie, cet histoire est faite pour vous. - Divinity, un bijou de SF super-héroïques signé Matt Kindt chez Valliant Comics. (Du très bon super-héros pas écervelé) - Le run sur Green Arrow par Jeff Lemire au scénario et Andréa Sorentino au dessin. C’est intelligent et somptueux.