Plasma et Solus

Linux KDE Solus

Solus est la distribution que j'utilise au quotidien depuis maintenant plus de deux ans, et que madame a adopté depuis presque un an. C'est une distribution relativement petite mais qui a le mérite d'apporter une attention toute particulière au confort de l'utilisateur. Là où il y a quelques années j'aimais l'instabilité je me trouve bien heureux d'avoir des passionnés offrant un environnement stable sans oublier d'avoir des logiciels à la pointe.

Bref, Solus donc, et du coup Budgie et des logiciels GNOME/Gtk. Pour le DE j'aime beaucoup, simple et élégant, sans trop de configuration ce qui permet de se concentrer sur l'usage et non la forme. Cependant les logiciels GNOME me paraissent assez lourds pour mon vieux coucou et surtout, j'y vois une uniformité manquante, un manque de je-ne-sais-quoi.
Ce qui gène donc un peu et, les vacances et le temps étant enfin réunis, pourquoi ne pas en profiter pour aller voir du côté de KDE/Qt, j'en entends du bien depuis un moment et j'ai été un fervent utilisateur de sa quatrième mouture il y a quelques année.

Surtout que Plasma est arrivé depuis quelque temps dans les dépots de Solus. Tout n'est pas encore là mais les packagers s'affèrent à combler les trous.
Un sudo eopkg it -c desktop.kde.core et me voilà avec un environnement Plasma minimal, sans fioritures.

Globalement je trouve que le DE a fait de gros progrès depuis ~2 ans. À l'époque le gestionnaire de fenêtre Kwin plantait souvent sur ma bécane, les logiciels n'étaient pas encore tous portés vers Qt5, ce qui entraînait des incohérences au niveau de l’expérience utilisateur, ainsi que des plantages.
Plasma planta edition, c'était son surnom.

Après quelques jours d'utilisation je dois bien avouer que les développeurs ont fait un boulot de dingue et que le DE est devenu un vrai plaisir à utiliser.
Parmi les points positifs de KDE Plasma 5(.13) je noterais:

Akonadi prend trop de RAM avec sa base Mysql ? (chez mois j'étais arrivé à ~300Mo rien que pour ce dernier)
Pas de soucis, il suffit d'éditer le fichier ~/.config/akonadi/akonadiserverrc et de supprimer la partie Mysql et de changer le Driver de QMYSQL à QSQLITE3. Avec ça j'arrive à 630Mo en arrivant sur ma session. Bureau + Nextcloud + Daemon akonadi + mpd. Plutôt correct.

Modularité

Simple by Default, Powerful When Needed

KDE s'exprime beaucoup sur ce sujet et effectivement les développeurs ont réussis à créer quelque-chose de cohérent, uniforme et modulable à souhait. À l'installation, un environnement Plasma peut directement être utilisable, les logiciels peuvent être facilement installés et on se retrouve rapidement avec un bureau fonctionnel et complet.

Les goûts aux niveaux de l'apparence varient selon les utilisateurs alors je ne traiterais pas ce sujet. Notons tout de même la grande variété de thèmes/icônes disponibles.

Ensuite, libre à vous d'explorer les paramètres du bureau ou des logiciels pour faire vos petits arrangements au fil du temps. Personnellement c'est ce que j'aime chez KDE. Les outils sont déjà agréables à utiliser avec des paramètres sortie d'usine, mais il est possible de tout parametrer comme on le souhaite.
Le nombre de raccourcis clavier est absolument immense. Les logiciels K ont quasi tous des fonctionnalités supplémentaires, installables avec des paquets -addons et surtout ils sont complets.

Cohérence

Le design se rapproche plus de ce que l'on connaît tous, notamment avec Windows. C'est classique et efficace. Là où je pouvais reprocher à Gnome de faire des choix un peu étranges. (cf le menu logé dans la barre, qui soit-dit-en passant va être réintégré à la fenêtre des logiciels pour Gnome 3.32)
Les deux DE n'ont pas la même philosophie, inutile donc de les comparer et d'alimenter une guerre numérique qui n'a pas lieu d'être.

De plus l’émergence du framework Kirigami permet d'avoir un design plus que sympa et surtout, pouvant être cohérent avec une utilisation sur smartphone. En vue d'un éventuel Plasma Mobile C'est plutôt pas mal.
En tout cas je m'y retrouve complètement avec Plasma 5.13. Un bon DE : complet, pratique, intuitif, modulable et ne bouffant pas non plus toute la RAM. Un vrais coup de cœur.

Et que dire du travail effectué chez Solus ? Encore une fois l'intégration est propre, sans bavure (où alors je ne les vois pas.) La fonction de mise à jour delta est un réel plus vu la rapidité de sorties des versions de Plasma. Quelques logiciels manquent encore à l'appel cependant alors, je m'en vais ressortir mes outils de construction et vais dès maintenant essayer d'empaqueter deux trois logiciels.

Plasma 5.13 en action