Blogus Librus ~/

<--

Le potager

En y regardant de plus près vous y découvrez un terrain rectangulaire bordant une maison individuelle. En son centre se trouve un potager circulaire. On peut également y apercevoir les vestiges de l’ancien potager à la bordure Est du terrain, près des haies de cyprès et du champ agricole.

Un ancien potager rectangulaire, première expérience de la terre.

Le potager actuel est circulaire, en son centre un rondin de bois pour s’asseoir et, tels les pétales d’une fleures, plusieurs planches de cultures parcours l’arc de cercle.

La terre a été retourné à la houe, bien sûr cela m’a pris plus de temps, mais je pense que j’y suis gagnant par rapport à un passage de tracteur ou motoculteur. La terre est bien souple et aéré sur une bonne moitié de la surface car cette surface accueillait avant deux ans de coupes de haies, d’herbes et déchets verts. La Deuxième moitié n’avait jamais été travaillé, le premier retournement fût un peu laborieux, surtout que c’était ma première fois avec une houe et qu’il fallait prendre le temps de trouver le geste pour ne pas forcer comme un boeuf sur le dos.

Terre retournée donc, un quart est pour le moment toujours à l’état sauvage, je ne sais pas encore si j’attends le printemps et la montée de l’herbe pour faucher puis passer la houe ou si je passe cette dernière d’ici la fin de l’hiver.

Les graines sont arrivées, commandées à un grainetier du coin (La Ferme de Sainte Marthe), d’autres échanger avec un collègue. J’étudie les associations possibles, ce qui ne faut pas mettre à côté.

D’ici mi-février je vais également construire une petite serre sur châssis pour les semis et les boutures. J’ai tout ce qu’il me faut, y compris des plaques de polycarbonates. Plus qu’à faire un petit plan, retrousser les manches et s’y mettre.

Pour ce qui est de l’apport en eau, cette année je vais accentuer l’effort sur le paillage (fauche d’herbes) ainsi qu’installer un récupérateur d’eau.

Liens intéressants sur le sujet