~/

<--

Musique de saison, spectre auditif sur mesure.

Quoi de mieux que de plonger dans une nouvelle saison avec trois albums représentatifs de cette dernière.

Hiver

jbz

L’hiver il fait froid alors direction la Pologne pour trois albums ou presque.

Bonus: Are You There - Michał Łapaj

jnb

Bon, techniquement le solstice d’hiver c’est le 22 décembre. J’avais pourtant dans l’idée que c’était plutôt le 21… Mais j’avais tort. Ce qui me donne raison quant à la date choisie pour parler de mes trois albums pour l’hiver…

Ma première idée était « Even In The Quietest Moments » de Supertramp. À cause de la couverture, bien évidemment. Ce beau piano noir, recouvert de neige dans un paysage de montagnes toutes blanches. J’ai pas creusé plus loin, mais peut-être que le cliché a été pris un 22 décembre ? Et pourquoi pas ? En tous cas c’est bien plus probable qu’un 21 juin, jour du solstice d’été. À moins que ce ne soit le 22…. J’ai réécouté. Pas certain de vous transporter jusqu’à la montagne…

Alors j’ai fait plus simple :

Tout d’abord « I/O », dernier album de Peter Gabriel. Accompagné de Tony Lévin, David Rhodes et Manu Katché… Album qui va m’occuper plus d’une saison…. C’est tout simplement magistral. Parfait. Excellentissime.

Et comme pour moi l’hiver est synonyme de chaleur, de douceur, d’albums aussi chauds qu’une couverture sur les épaules, un bon thé à la main, en regardant la danse sans cesse renouvelée de flammes qui font crépiter le bois, avec les volets fermés et une lumière bien douce, et bien à cause de tout ça à la fois, je vous propose deux albums aux voix et guitares chaleureuses.

« Silver and Gold » du Loner, accompagné de pointures du moelleux, avec le grand et regretté Ben Keith à la Pedal Steel, et Linda Ronstadt et Emmylou Harris aux chœurs sur un morceau. Mention spéciale pour « Without Rings » avec une jolie voix profonde peu utilisée par le jeune homme. Une version apaisée du Loner.

« Looking Forward » de « C,S,N & Y ». Quelqu’un de moins délicat que moi dirait : Putain, quelles voix !!! Oui, mais voilà, moi je suis délicat, alors je le dis pas. Ou alors juste dans ma tête… Bon, certain que certains (ça marche pas avec sur que surs…) vont se demander pourquoi cet album ? C’est pas le plus connu, voire même c’est le plus méconnu, mais c’est pas moins bon pour autant. Prenez quatre voix qui ont assurément été faites pour chanter ensemble, rajoutez quelques musiciens/pointures de studio, des ingénieurs du son sachant ingénier, secouez le tout délicatement, laissez reposer quelques minutes, et dégustez….

Liens entrants