~/

<--

Journal de bord

Le journal utilise le format de date alphabétique Arvelie

2023

01I

Pages modifiées

01J

Grosse fatigue ces derniers jours, du mal à se lever le matin.

Au potager c’est toujours le plaisir de travailler un peu quotidiennement à son bon déroulement. J’ai planté les aubergines, le basilic ainsi que les épinards-fraise. Les pommes de terre continuent de pousser tranquillement et j’ai entrepris de desherber un peu les alentours et d’y remettre une bonne couche de fauche.
La zone pour les tomates a été amendée puis paillée. Plantation dans quelques jours.

Devant la maison les dahlias sortent de terre et les premières iris sont en fleurs. J’y ai également semé des bleuets et je prévois de mettre des mélanges de fleurs le long de la terrasse et entre les iris.

Pages modifiées

01I

Beaucoup de choses depuis le dernier log, les beaux jours sont vraiment là et la nature pousse à une vitesse folle.
J’ai donc commencé le grand travaille de fauche, et je dois dire qu’en quelques jours le terrain est quasi fait. Ça fait du bien de se lever le matin, faucher un peu pour attaquer la journée, se concentrer sur le geste, les mouvements non-laborieux. L’herbe sert par la suite à pailler le potager.

D’ailleurs au potager beaucoup de boulot. Beaucoup de désherbage suite à un petit coup de mou. Les limaces s’éclatent et ont mangé un fraisier et n’ont laissé qu’un seul plant de courgettes. Pas de produits mis, j’essaie autant que possible de les récolter et les déposer à l’extrémité du terrain. Trois plants de courgettes, tout comme d’aubergines, sont en attente d’être plantés. Il a beaucoup plus ces derniers jours alors j’attends encore un peu que l’humidité diminue un peu pour qu’ils rejoignent le potager.

Beaucoup de lectures également ainsi que de belles écoutes.

Le serveur a été mis à jour vers OpenBSD 7.3, cinq minutes top chrono, pas de problèmes et c’est reparti pour six mois (en surveillant tout de même les patchs de sécurité).

Pages modifiées

01H

Beaucoup de changements ces derniers jours:

Pages modifiées

01G

Ces derniers jours sont passés à une vitesse folle. Beaucoup de temps dehors à tourner, retourner, retourner à nouveau cette terre argileuse. Le travail à la main commence à faire effet.
Premièrement sur ladite terre qui s’affine doucement.
Puis sur les muscles de mes bras.

Il me restait également une zone non-travaillée et je vais tenter la culture sur gazon dessus, notamment pour les pommes de terre. Ces dernières posées sur le sol, une bonne couche de terre/terreau puis du paillage.

Un mélange de plusieurs variétés de courgettes et aubergines furent semées le premier avril et sont désormais bien grandes.

Le forsythia a terminé sa fleuraison, tout comme le magnifique amélanchier. Ce dernier ne fleurit que l’espace de quelques jours et c’est un réel plaisir éphémère.

OpenBSD a passé sa version stable en version 7.3. La mise à jour sur le serveur a pris vingt minutes, la plus grande partie ayant été le téléchargement des différents sets.

01F

Dehors c’est le retour des beaux jours, quelques fleurs semées ici et là et le potager m’a beaucoup occupé.

Dans un premier temps j’ai retourné la terre retournée il y a quelques semaines. Bien plus facile cette fois-ci. Et puis un peu de râteau, un peu de croc et voilà la moitié du potager qui est prêt à accueillir du compost, un peu de fumier puis les premières cultures de l’année.

Sur le terrain j’avais également un vieux poulailler qui ne servait pas, un peu de nettoyage, quelques vis et charnières, un plateau de récupération et voilà une belle serre sous châssis, un endroit parfait pour les futurs semis. Vu que je n’occupe que le tiers supérieur du poulailler, peut-être vais-je essayer d’utiliser également les parties inexploitées. Fleurs ? Autres ? Affaire à suivre.

01E

Niveau potager les semis de tomates sous cloche ont levé, la rhubarbe également. La nature bouillonne et le jardin redevient un lieu de vie à part entière. Je n’ai toujours pas pris le temps de fabriquer ma mini-serre. Peut-être est-ce le moment.

Niveau boulot je commence enfin mes journées de temps syndical et c’est vraiment enrichissant. J’y rencontre des vies, des avis différents et les échanges sont fructueux.

Cette semaine j’ai attaqué la lecture du Péril Bleu de Maurice Renard, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un livre datant du début du vingtième siècle, toujours amusant de voir le décalage dans l’utilisation de la langue.

La faulx, quant à elle, attend paisiblement de ressortir le bout de sa lame et de se remettre à faucher paisiblement.

01D

Vous le sentez le printemps qui arrive ? Non sans son lot de doutes bien naturellement.

Les semis de tomates et de rhubarbes sont lancés pour cette année, bien au chaud dans la maison dans une mini-serre. Il va d’ailleurs falloir s’atteler à la construction de la mini-serre extérieur. Je pense également essayer des semis sous couvert cette année, notamment les pommes de terre. Affaire à suivre.

Il semblerait que depuis ces derniers jours, un regain d’énergie pointe le bout de son nez. Ça fait plaisir.

01C

Temps assez calme pour cette fois, peu de travaux dehors hormis refendre des buches pour le chauffage. Avant je faisais cela avec une hache de piètre qualité à même le sol, maintenant j’utilise un merlin et je dépose les bûches sur un billot. Il n’y a pas photo, c’est moins contraignant et cela soulage énormément le dos.

01B

Beaucoup de lectures, beaucoup moins de temps devant un écran (enfin si, mais pas le même).

Le froid était le bienvenu, permettant à la nature de souffler un peu, car on commençait déjà à voir les premières fleurs du Forsythia par exemple. Un bon mois et demi d’avance tout de même.

01A

Début d’année, résolutions, timer pour l’utilisation du smartphone. Bilan au bout de dix jours, je ne m’en sers presque plus, moins d’une heure par jour. Et du coup beaucoup plus de temps pour lire. Bon point.

Je me suis également offert une liseuse et je suis plus qu’agréablement surpris par le confort de lecture qu’elle procure. Quelques ebooks chargés dessus pour le moment, bien pratique pour lire des essais ou des collections de nouvelles.

Le potager est prêt pour la saison prochaine, léger paillage de feuille car peu de gelées depuis décembre. Le travail à la houe s’est avéré intéressant, j’ai pu expérimenter plusieurs techniques et après quelques heures passées dessus je sens que mon cerveau a acquis la connaissance nécessaire pour solliciter l’inertie de l’outil et non les muscles de mon dos.

2022

OOZ

Fin d’année, fatigue, virus. Deux semaines la tête dans le guidon.

OOY

Ces derniers jours m’ont pas mal occupé. Il a fallu déblayer le terrain du futur potager, une journée bien éreintante. Ensuite les quatres points cardinaux fûrent délimiter avec des pieux et la terre commence à être retournée à la houe. À ce jour la moitié est faite, le tas de végétaux entreposé là depuis deux ans a plus que bien travaillé. La terre est meuble, riche et les vers de terre semblent y aoir trouver un terrain de jeu fort agréable. En revanche, la deuxième partie du potager est, quant à elle, vierge, enherbée. Et les gelées arrivent, on verra bien.

J’ai également terminé le roman Malafrena d’Ursula K. Le Guin. Ce livre m’a surpris, car c’est le premier de l’écrivaine, le premier que je lis d’elle également, et je ne m’attendais pas du tout à une histoire comme celle-ci. Je fûs agréablement surpris, me sortant de ma zone de confort le livre prête à réflexion. J’attaque avec grand plaisir les nouvelles du même univers.

00X

Première entrée pour ce journal qui je l’espère tiendra le cap. Ici le froid commence à arriver, avec un peu de retard. Il est donc temps de ranger le garage, préparé la prochaine saison pour le potager.

À ce sujet j’ai reçu une houe en provenance de La Frontière et je ne peux que recommander cet intermédiaire pour se procurer des outils manuels, des outils qui rendent libres. Qualité au rendez-vous, et prix non risibles.

La nouvelle mouture du site prend forme, plus lisible qu’avant ? Je ne saurais dire. Plus en adéquation avec l’auteur, assurément.

L’ancien potager a été retourné à la houe, l’aération a permis de facilement désherber. Le pied d’artichaut est coupé à trente centimètres pour l’hiver et paillé. Du blé d’hivers a été semé comme améliorant du sol. On verra bien ce que ça donne.

L’emplacement du nouveau potager sera débarrassé dans les prochains jours. Ensuite commencera le travail à la houe pour créer les planches de cultures. J’y mettrai de l’améliorant du sol, peut-être autre chose que du blé d’hivers.

Sur le serveur, ça y est, httpd et relayd fonctionnent ensemble et l’instance honk pour le fediverse est en place.

.

Liens entrants